Actualité

N’hésitez pas à venir le samedi 4 ou 18 décembre (ouverture de 14h30 à 18h30) pour des rencontres grand public pour visiter l’exposition.
De préférence sur inscription au 02 98 00 80 80

Portrait Ann Bernachin par Angela Verschuere dans « Silence ça pousse » – France 5, Juin 2020.

Article de presse « La nature transfigurée » de L’Ami des jardins, juin 2020.

 

– Actualité des expositions :

« L’ENTRE », exposition à venir en novembre

Résidence à la Maison de la Fontaine à Brest à partir du 21 septembre 2021. Suivie de l’exposition « L’Entre » du 12 novembre à fin décembre 2021.

C’est entre l’Ici et l’Ailleurs que l’exposition d’œuvres végétales d’Ann Bernachin positionne le spectateur. Installations et cabinet de curiosité contemporain relient des oppositions et des paradoxes en fixant des stabilités provisoires. Ils sont le miroir de notre rapport ambivalent au vivant et au temps. Un autre espace-temps, celui d’un moment de passage contemplatif d’une nature en suspens qui fait entrevoir les mises en abîmes et les perspectives de notre devenir. 

« ALTERNATIO » 

Du 15 décembre au 15 janvier 2020 aux Petites coupures à Brest.

 La nature alterne, et ses phénomènes se succèdent, meurent et renaissent. ALTERNATIO, tente de montrer les ambivalences des concepts fondateurs de la vie qui créent une forme d’équilibre fragile en se construisant sur des paradoxes. Ces tensions sont sources d’énergie et d’ouvertures poétiques.

Chercher à provoquer une forme d’enchantement à travers l’admiration de différentes curiosités végétales et montrer le merveilleux de la nature est ce vers quoi je tends dans ces œuvres. En révélant la beauté structurelle et graphique des plantes communes, souvent devenues invisibles à nos yeux.

……………………………………………………………………………………………………………………………….

Admiror ! *

Du 27 février au 13 avril 2019

exposition personnelle aux Ateliers de Louis , 12 Rue Louis Pasteur, 29200 Brest. (Espace d’exposition situé dans la boutique Les Mordus, ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h.)

*« Admiror » signifie en latin s’émerveiller. Un état d’émotion propice aux intuitions profondes qui questionne l’inconnu.

Cette exposition repose sur l’espoir de provoquer l’enchantement à travers l’admiration de différentes curiosités végétales qui montrent le merveilleux d’une nature oubliée ou fantasmée.

Ces reliques aux miroirs interrogent le réel en reflétant notre réflexion sur l’émerveillement d’un monde déjà là !